Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   
Bienvenue!, miantenant que vous avez crée votre blog

Vous pouvez: Publier un articleVoire les parametres | Gerer votre blog

Sénégal: Ras-le-bol du grand théâtre de la distribution automatique de billets de banque dans les cérémonies.

Posté par: Souleymane condé| Mercredi 01 mai, 2013 19:13  | Consulté 5083 fois  |  9 Réactions  |   

Bien souvent, des personnes étrangères à notre culture sénégalaise  me demandent pourquoi, à l’occasion de nos cérémonies, nous distribuons de l’argent aux chanteurs ou autres animateurs. Je leur réponds qu’une tradition plus que séculaire, veut que, lorsqu’ un chanteur déclame un hymne par lequel  il évoque un illustre ancêtre ou un vaillant héros ; nous le récompensions avec des billets de banque qui, à l’occasion, remplacent  les pagnes, les boubous et autres produits en nature d’antan.

Mais bien souvent aussi, ces  mêmes personnes me demandent, sur un air sarcastique, pourquoi  une femme ou homme s’attarde-t-il  seul  sur le podium et se met à distribuer durant de longues minutes des billets de banque à n’en plus finir  ou même dès fois, défait des liasses  de billets qu’il jette par terre comme s’il avait du mépris pour cet argent. Et pour compléter leur question, elles  ajoutent : Votre pays est-il si riche pour que ses  citoyens se permettent un tel gaspillage ?

A ces questions, soucieux  de défendre ma culture, je réponds superficiellement,  en avançant  l’argument selon laquelle,  la personne qui agit  ainsi, est sous le coup de l’émotion parce que ses performances et autres hauts faits d’armes  ont été rendus publics par  le chanteur qui lui a fait  à l’occasion une  publicité qui le met pour un laps de temps au dessus des autres. L’éloge qui lui est adressé et qui l’a mis dans cet état second à pour intérêt indirect  d’émuler les autres à se surpasser dans leur domaine d’activités. Cependant, en répondant ainsi, je n’oublie pas d’ajouter tout de suite que, tout le monde, même faisant l’objet d’un éloge ; ne s’adonne pas à  cette pratique qui frise la vantardise et la grandiloquence. Que cet exhibitionnisme n’est  que le fait  d’une minorité et que la plus part du temps, les personnes plus qu’aisées, connues et reconnues comme telles,  se méfient  bien d’une telle démonstration de force.  Ce qui  veut dire, à contrario et cela, tous mes compatriotes en sont d’accord là dessus, que  la personne qui s’offre ainsi en spectacle, en distribuant à un chanteur  des billets de banque, ne fait que de la comédie, un grand théâtre qui n’ébranle plus personne. Car, de tout  temps, ce geste a toujours été considéré comme du gaspillage et pire encore, comme un manque de bon sens, d’autant plus que celui ou celle qui distribue son argent ainsi, semble révéler par la même occasion ; qu’il les a gagnés malhonnêtement. Et ce sont, les multiples faits divers  concernant ces types de personnes qui ont fini par conforter mes compatriotes dans l’idée que l’argent  bien acquis ne se dépense jamais ainsi. Et concernant ces faits divers, il y a celui où  une jeune femme, grande distributrice automatique de billets de banque dans les cérémonies, n’était qu’une racketteuse qui s’alimentait  à coup de millions  auprès d’un bijoutier qui était sa victime. Il y a aussi cet autre fait-divers qui concernait une dame sénégalo-libanaise, connue pour la même prodigalité, alors qu’elle s’adonnait à une lucrative contrebande de beurre. Dans la même veine, il y a aussi ce fils d’un grand transporteur assez généreux avec les chanteurs mais  qui, en fait, n’était qu’un piètre receleur. La liste  de ces grandiloquents qui pervertissent et dénaturent notre tradition, est très longue, mais malgré cela, nous continuons à accepter et à laisser leur excès  se dérouler sous nos yeux. C’est cela le paradoxe sénégalais qui mérite d’être soulevé, d’être combattu et d’être éradiquer, car c’est à nous seuls, qu’il revient de protéger notre culture contre tout dérapage. C’est pourquoi, nous devons nous faire entendre en  manifestant  notre désapprobation à chaque fois  qu’un  de ses « comédiens » se lève pour distribuer ainsi de l’argent sous nos yeux. Une telle manifestation hostile fera réfléchir  le chanteur qui refusera à coup sûr de récupérer cet argent même si c’est lui qui a suscité le geste. Et alors, artistes et donateurs généreux trouveront d’autres moyens plus discrets pour faire perpétuer cette pratique qui, bien utilisée, fait aussi vivre la culture, donc nos traditions. Mais, en ces temps de vie dure et de crise économique généralisée, en ces temps où nous nous efforçons à faire émerger le Nouveau Type de Sénégalais ; nous ne saurons accepter se dérouler sous nos yeux, ce « grand théâtre » de distribution automatique, à grande échelle, de billets de banque dans les cérémonies.

 L'auteur  Souleymane condé
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (9)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme on May 2, 2013 (11:29 AM) 0 FansN°:1
Il faudra sortir une loi "quiconque distribue de l'argent lors des cérémonies est passible d'une peine de prison ferme de 2 à 1 an" La durée de prison en fonction de la somme distribuée.
Anonyme on May 2, 2013 (11:31 AM) 0 FansN°:2
de 2 à 12 mois
Anonyme on May 3, 2013 (20:20 PM) 0 FansN°:3
l'Etat doit faire face a ce phenomene avant qu'il ne soit trop tard. Ceci engendre le vol , la drogue et l'argent impropre?
Bassirou on May 4, 2013 (00:10 AM) 0 FansN°:4
tous ces gasoiller de larcent c la faute de etat il dois le interdir
Anonyme on May 4, 2013 (09:11 AM) 0 FansN°:5
Au lieu créer des écoles des hôpitaux en aidant le peuple créer des emplois pour les jeunes ils préfèrent donner aux griots de merdes et profiteurs .l état Sénégal doit faire quelque chose en interdisant tous ces folklores on devrait même avoir honte dans des pays pauvre
Dady  on May 6, 2013 (00:48 AM) 0 FansN°:6
packo thiam , FATY SECK ,PAPE CHEIKH DIALLO, TANG , SALAM DIALLO , mes frères et sœurs Sénégalais faut faire très attention ils travailles tous ensemble LE GROUPE DOLEL NGOOR JIGUENE . en puis FOUNIOUY TANé GUOR NIOME DOUNIOUSI BOKOU ay PD NANIOU
Anonyme on May 6, 2013 (11:30 AM)0 FansN°: 804533
Qui est le ministre de la culture?
Vous avez encore rien vu
Pif on May 6, 2013 (11:29 AM) 0 FansN°:7
attendez vous au pire!
Ki est le ministre de la culture?
Anonyme on May 7, 2013 (13:00 PM) 0 FansN°:8
nio ligueey sene khaliss nio tey...Fuck haters

Ajouter un commentaire

 
 
Souleymane condé
Blog crée le 08/12/2011 Visité 271680 fois 47 Articles 2054 Commentaires 30 Abonnés

Posts recents
Poème journée de la femme: Femme
Poème: Aux traqué(e)s pour biens mal acquis
La politique au Sénégal : Des clashs, du cash et … des crashs.
Poème: Hommage à Nelson Mandela
Sénégal: Ras-le-bol du grand théâtre de la distribution automatique de billets de banque dans les cérémonies.
Commentaires recents
Les plus populaires
Miss Diongoma: Une vraie imposture!
Sénégal: Quand la danse devient l'opium du peuple
Savoir aimer...Une femme*
Poème St Valentin: Pour te dire je t'aime!
Retour sur le syndrome Selbé Ndome : Décryptage de la voyance